Les effets2018-12-13T19:01:34+00:00

7h00 du matin,

le réveil sonne. Je prends mon téléphone avant même de sortir du lit, je réponds aux quelques sms envoyés pendant la nuit et je regarde mes e-mails pour voir si je n’ai rien loupé d’important pendant mes huit heures de sommeil.

9h00 du matin,

j’arrive au travail. Je m’installe à mon poste et pianote sur mon clavier d’ordinateur toute la journée. Je réponds également à une dizaine d’appels quotidiennement, de plus ou moins longue durée.

12h30,

c’est la pause déjeuner. C’est aussi la « pause Facebook ».

18h00,

dans le bus. Tous les passagers ont les yeux rivés vers leurs téléphones, tablettes et liseuse. Jeux, lecture, sms, Facebook, e-mails … Tout y passe.

Cette journée remplie de pollutions électromagnétiques vous rappelle quelqu’un ?

19h30,

à la maison. Mon conjoint regarde la télévision, l’ordinateur sur les genoux. Pendant que je prends ma tablette tactile pour vérifier les ingrédients de ma recette pour le dîner.

Si bien sur il est facile de conseiller de s’isoler en pleine nature afin de se tenir loin des différents réseaux Wi-Fi et autres appareils électromagnétiques … Il est bien moins évident d’appliquer ce conseil au quotidien quand nos écoles, bureaux, voitures, magasins et maisons sont remplis d’appareils. La solution? Optez pour…

Comment devient-on électro-sensible ?2018-12-07T22:48:59+00:00

De ce qu’on comprend en cette fin 2018 en lisant les littératures sérieuses sur le sujet (cf FAQ « Sources »), voici une tentative d’explication…

Du gluten aux ondes, quel rapport ? petit préambule…

Beaucoup de personnes se déclarent depuis quelques années « allergiques au gluten » alors que depuis des siècles tout le monde en Europe au moins avait fait du pain le cœur de son alimentation… Que se passe-t-il ?

En discutant avec des nutritionnistes et un formateur de boulangers biologiques, spécialiste des additifs des farines et levures, nous avons compris qu’on accuse aujourd’hui le gluten d’être devenu un allergène puissant là où les présumés coupables sont peut-être plutôt :

  • des modifications génétiques apportées aux blés modernes de culture intensive, qui ont fait varier la qualité chimique des composés naturels qui assuraient au pain une bonne tenue en cuisson et après cuisson, à condition d’avoir un temps de levée suffisant
  • une foule d’additifs chimiques artificiels ajoutés à la farine ou à la levure pour compenser ces modifications chimiques et booster la levée puis la tenue du pain (agents texturants, catalyseurs, …) car on n’a plus le temps d’attendre que la nature fasse son travail, il faut l’activer !!!

Au final, toute consommation de pain apparemment normal nous irrigue d’une collection de substance chimiques certes à l’état de traces, mais qui n’ont rien à voir avec ce que notre corps sait normalement gérer et les personnes qui y sont sensibles dénoncent le gluten, qui endosse la responsabilité globale…

L’effet Burn-out : Cumul de stress psychologiques

Qui n’a pas vécu ces dernières années pour un cadre dans son entourage un épisode d’arrêt brutal d’une carrière, l’abandon d’un poste à responsabilités, parce que du jour au lendemain, cette personnes s’écroule physiquement et n’est plus apte à travailler ?

Ce syndrome d’épuisement professionnel n’est jamais que professionnel, mais la somme d’une multitude de stress variés, dont ceux subis au travail, mais aussi à la maison, dans la rue, avec son conjoint, etc… qui limitent tellement la capacité du corps à se ressourcer qu’un jour il arrête tout brutalement…

Analogies toxiques...

Moralité : que le stress subit par la personne et son corps soit mental, émotionnel, alimentaire, chimique, physique, etc…

  • Si l’exposition dépasse la résistance instantanée, le corps se charge en doses qui se cumulent.
  • si les doses se cumulent sans être éliminées par l’organisme, un jour le seuil d’intolérance est atteint :
    • les premiers symptômes de nuisance apparaissent +/- brutalement : le corps panique et signale son problème : la vie est perturbée
  • si les doses continuent à s’accumuler, un jour le seuil d’allergie est atteint :
    • Des dysfonctionnements graves sont observés : on atteint le niveau pathologique : c’est la crise allergique : la vie normale est impossible

Et les ondes dans tout ca ?

De la même manière que pour les diverses familles de stress chimiques ou émotionnels évoqués ci-dessus, on sait aujourd’hui que l’expositions aux ondes électromagnétiques artificielles est un stress d’ordre vibratoire :

Nos cellules essaient de décrypter de l’information dans ces vibrations induites de l’extérieur, ce qui les fatigue en continu

Si c’est la seule source de stress subie, le corps va gérer en utilisant une partie de son énergie pour garder les communications sous contrôle.

La « dose cumulée de pollution » par les ondes monte, mais aucun symptôme n’existe…

Par contre, si la vie de la personne est suffisamment dense en émotions, houleuse en événements, source de fatigue et de tensions nerveuses, auxquelles s’ajoute l’alimentation et l’environnement de vie, ces doses de stress cumulées, si elles n’ont pas déjà atteint de niveau intolérance ou allergie, peuvent se combiner et fatiguer le corps à un point tel que c’est le seuil d’intolérance d’une famille de stress qui peut s’abaisser d’un seul coup…

Devenir électrosensible, une fatalité ?

Cette entrée progressive dans la zone d’intolérance électromagnétique, ou cet abaissement fracassant du seuil allergique lié à une fatigue extrême multi-facteurs, voici ce qu’on suppose qu’il se passe très probablement avec l’electro-sensibilité.

Alors que faire ? sommes-nous tous condamnés à vivre reclus au fond des bois avec une bouteille de gaz et des pigeons messagers en guise de sms ?

  1. NON : si l’on ne peut empêcher les accidents de la vie de jouer des tours de force à notre corps, on a néanmoins le devoir de s’observer, de se mettre à l’écoute des ressentis que nos envoie notre corps et d’en tenir compte en diminuant le cumul des stress autant que faire se peut…
  2. Appliquer quelques principes de précaution au quotidien évitera les situations ubuesques et les surdosages de stress électromagnétiques évitables
  3. Tester divers produits ayant capacité à supprimer les nuisances ressenties et permettre à votre corps de récupérer, donc vous désensibiliser lentement
Je ne ressens rien face aux ondes – Est-ce normal ? Pourquoi et comment évoluer ?2018-12-06T22:12:42+00:00

La plupart des personnes ne ressent rien !

Comme évoqué dans la FAQ « Quels effets suis-je susceptible de ressentir ? », la très grande majorité des personnes ne ressent rien de particulier lors de l’usage de leurs équipements connectés, donc s’avère incapable de se prononcer sur l’influence éventuelle de leurs usages connectés sur leur « bien-être numérique« .

Un bien-être numérique imparfait

Par contre, quand on les interroge sur l’existence de certains troubles et de leur éventuel caractère récurrent, beaucoup de ces mêmes personnes repèrent facilement des écarts répétés à leur état de « parfait bien-être ». Le corps se tend un peu comme un élastique avec le temps et un jour, la tension peut devenir trop forte et des symptômes désagréables apparaitre brutalement…

Par conséquent, pour parvenir à qualifier toute différence de « bien-être numérique » Avec ou Sans Patch, un effort initial d’attention & de concentration vers son fort intérieur doit être consenti, pour parvenir à se placer dans un calme mental permettant de s’observer en « pleine conscience« .

Alors seulement peut-on expérimenter nos perceptions avec ou sans téléphone, avec ou sans wifi, puis avec ou sans patch, tant dans l’instant qu’au fil des jours…

Sensibilisation et prévention au quotidien

Etablir des rapprochements entre les usages numériques,  certains troubles récurrents associés et les actions à mener en regard fait ainsi partie de l’engagement de sensibilisation d’InspireSelf et de ses partenaires distributeurs investis sur le prévention des  nuisances électro-magnétiques .

Je n’y crois pas … et alors ?

De fait, toute personne utilisant nos produits sera certes protégée mais n’en aura aucune conscience directe… Si l’effet placebo peut fonctionner avec absolument n’importe quelle conviction, ce qui motive notre équipe est de protéger les gens qui ne croient à rien ou pense même que ça ne marche pas du tout.

Il est juste dommage de s’équiper d’un accessoire si l’on pense qu’il est inutile, sans pouvoir se forger un avis propre…

En effet, pour pouvoir faire une différence notre cerveau doit pouvoir se référer à un état connu et établir des comparaisons  sur l’impact de la présence ou de l’usage de tel ou tel caractéristique, protocole ou produit.

Pourquoi et comment développer ses ressentis propres ?

Les ressentis évoqués ici étant très discrets, de nature subtile & légère, ils sont hélas pas accessibles (ou difficilement) sans un minimum d’attention envers soi-même :

C’est juste à la portée d’absolument n’importe qui en exprimant le désir intérieur : il suffit d’installer une logistique propice (lieu calme et sécurisé), de s’accorder quelques minutes et d’avoir envie de mieux se connaitre. C’est comme un cadeau que l’on se fait à soi-même, et qui en réponse, nous permet d adopter une posture mentale et émotionnelle ouverte et sincère, dans l’écoute de ses ressentis subtils.

La connaissance parle, mais la sagesse écoute.
Jimi Hendrix

En conclusion :

  • Si vous n’avez aucun ressenti (ou peu), mais que vous voulez les développer, suivez nos conseils pour vous intéresser à vos états intérieurs et développer la conscience que vous avez de vous-même en tant que personne dans sa dimension la plus pure, belle ou sacrée : sophrologie, méditation, yoga, tous les chemins sont bons pourvu qu’ils vous paraissent adaptés et soient pratiqués dans le respect de votre identité…
    • Faites un test avec un de nos produits, en porter un facilite justement l’introspection et vous pourrez peut-être amorcer un cercle vertueux…
  • Si vous n’avez aucun ressenti et que vous êtes très bien ainsi :
    • Vous pouvez, au travers de notre expérience et des nombreux témoignages que nous recueillons, écouter les nombreux clients qui expliquent comment leur quotidien s’améliore grâce à l’usage de nos produits et décider si cela vous semble convaincant ou non…
    • Vous pouvez apprécier & reconnaitre notre démarche d’investigation transparente et nos développements associés, qui nous emmènent à toujours challenger nos prototypes et ne les commercialiser que quand soit des preuves sont établies techniquement, soit le nombre de témoignages convergents est tel que nous parvenons à la pleine confiance sur leur efficacité.
    • Vous pouvez décider que tout notre travail ne revêt néanmoins pas de valeur à vos yeux et passer votre chemin. Dans ce cas nous vous invitons au respect bienveillant de notre équipe, de nos clients & partenaires plutôt qu’à toute tentative d’attaque ou manipulation médiatique.
Etre électro-sensible, ca veut dire quoi ?2018-12-06T16:05:07+00:00

Certaines personnes se déclarent « Electro-Sensibles » lorsqu’elles développent des intolérances ou allergies aux ondes électromagnétiques :

  • soit dans certaines zones à forte densité cumulée d’ondes
  • soit vis à vis de certaines fréquences électriques et/ou magnétiques particulières, comme par exemple des lignes haute tension (basse fréquence, forte intensité) ou encore des équipements à courant porteur codé tel le compteur Linky (fréquences moyennes, puissance rayonnée négligeable).

D’après l’état actuel de compréhension des sciences physiques, le corps humain est, d’un point de vue matériel, largement insensible aux ondes électromagnétiques, sauf à considérer une  puissance de rayonnement reçue en son sein qui modifie sensiblement l’état physique de la matière, c’est à dire par exemple une action sur sa température ou bien au niveau moléculaire, devient capable de créer ou rompre des équilibres moléculaires (rayons gamma).

Les chercheurs en biologie et en médecine, eux, investiguent l’infinie complexité des systèmes vivants et savent déjà influencer certaines fonctions cellulaires ou cérébrales par des stimuli vibratoires sonores, électriques, magnétiques ou lumineux (donc électro-magnétiques)

Le rapport émis par l’ANSES en MArs 2018 sur la situation de la France sur ce problème de santé global  recense à fin 2017 70 000 personnes auto-déclarées électro-sensibles sur le territoire national, chiffre en augmentation constante. « Auto-déclarées » car encore à ce jour, les meilleures chercheurs en sont encore à faire  des expériences pratiques sur la sensbilité du vivant aux vibrations, donc, pour la médecine du quotidien, rien ne permet d’affirmer que ces personnes sont bien malades à cause des ondes plutot que par effet Nocebo (le placebo négatif : je deviens malade en étant convaincu que je vis dans un environnement pathogène).

En somme, les médecins reconnaissent bien la réalité des syndrômes de leurs patients, mais ne peuvent diagnostiquer un mal qui n’existe pas officiellement et qui, s’il s’avère un jour exact, n’est pas de leur ressort mais bien de celui de la prévention des risques au quotidien par les fabricants, les usagers et les législateurs…

Ces personnes qui se qualifient d' »electro-sensibles » vivent souvent au quotidien un enfer vibratoire, générant une foule de symptomes de mal-être tels que :

  • Acouphènes, bourdonnements, vertiges, nausées, migraines, migraines ophtalmiques et une foule de symptômes souvent générés par des états de grand stress ou des pathologies de l’oreille interne (qui gère l’équilibre mécanique du corps et la régulation de nos mouvements en rapport avec notre vue et nos ressentis corporels).
  • Bouffées de chaleur dans tout le corps, vomissements, sensations de brulure ou piccotements intenses au contact d’appareils rayonnants…
  • Troubles de l’attention, difficulté à rester concentré plus de quelques minutes, troubles du sommeil, anxiété chronique, …
  • Et pour celles pratiquant la méditation ou des techniques de relaxation : Désordre intérieur, désaxage énergétique, Hyperactivité mentale, coeur fermé, crispation globale, baisse de motivation globale, envie de fuite.

Lisez les effets observés sur l’usage de nos patchs pour ces personnes électro-sensibles en fin de l’article du FAQ :

« Quels effets suis-je susceptible de ressentir ? »

Existe t-il des tests et des recherches qui prouvent l’efficacité des Patch-antennes Inspire ?2018-12-06T16:05:27+00:00

Oui, sur de plusieurs sujets, de nombreux tests thermiques et non-thermiques ont été conduits dans différents laboratoires privés en France et en Angleterre et aussi devant huissier de Justice et même sur une chaine de TV Américaine. Les résultats démontrent scientifiquement l’efficacité des Produits InspireSelf ( voir « Tests thermiques et Tests non thermiques » ).

Quels effets suis-je susceptible de ressentir ?2018-12-06T16:06:06+00:00
  • 1/ Toutes les personnes utilisant le patch pendant leurs communications téléphoniques de durée importante (>10 ou 15′) constatent une baisse sensible, jusqu’à la disparation totale des effets d’échauffement du corps (mains, joue, oreille) habituellement ressentis.
  • 2/ Pour les usages modérés du téléphone et de tous les appareils connectés, les ressentis des effets du patch dépendent bien sûr de la conscience que chacun a de son corps et de ses états intérieurs d’ordinaire sans patch, dans sa vie courante…
    • Pour les personnes sensibles se plaignant régulièrement de ressentis désagréables (tels maux de têtes, sentiment d’oppression, vagues de chaleur piquante) lors de la manipulation d’équipements connectés (gsm, tablette) ou à proximité d’émetteurs (Routeur Wifi, ordinateur), le ressenti d’apaisement est immédiat.
    • Pour la grande majorité des gens « normaux », ils n’ont consience d’aucun symptôme particulier ni de différences de vécu avec ou sans téléphone (ou équipement connecté). De ce fait, s’ils utilisent nos produits, ils seront certes protégés mais n’en auront aucune conscience.

      NB : Si ce n’est pas un problème au regard de leur « protection » (notamment pour les bébés et enfants), c’est pour les adultes un frein mental (et marketing), rapport à la certitude que chacun aime se construire quant à la pertinence d’usage de tout produit et la disponibilité de preuves sensibles ou scientifiques d’efficacité…

      Action : C’est pourquoi Inspireself oeuvre d’une part au recueil de témoignages de clients sensibles, et s’implique d’autre part dans toute investigation technologique ou scientifique sérieuse (financièrement à sa portée) qui nous permet de caractériser progressivement les phénomènes en présence et l’efficacité des produits…

  • 3/ Enfin, une minorité croissante de personnes (dont le corps a progressivement été saturé de stress variés) développent parfois une hypersensibilité aux vibrations électromagnétiques autour d’elles, variable selon leurs intensités et fréquences…Ces personnes se qualifient elles-même comme « electro-sensibles » : elles vivent souvent au quotidien un enfer vibratoire, générant une foule de symptomes de mal-être (cf & « Etre électro-sensible, ca veut dire quoi ? »)

Les tests réalisés avec de telles personnes nous ont appris 2 choses :

  • La majorité des personnes sur une pente électrosensible, qui commencent à développer certains symptômes mais arrivent encore à les gérer en se créant des zones ressources sans onde (ou avec beaucoup moins) à domicile ressentent en portant le patch sur elles un soulagement immédiat de leur mal-être, sont bluffées et deviennent de suite clientes.
  • Les personnes « electro-sensibles malades » ont atteint un tel niveau de saturation de leur corps qu’elles ne ressentent quasiment plus de différences avec ou sans patch et n’ont qu’une envie : se blottir au fond d’une foret ou dans la campagne sauvage sans relais téléphonique ni aucun équipement moderne électronique…

NB : Parce que nous ne pouvons savoir à votre place si vos ressentis vous permettront de vous convaincre de l’efficacité de nos produits pour vous, tout client dispose de 2 mois pour retourner par voie postale tout produit qui ne lui convient pas ou qu’il estime ne pas lui convenir, sans justification.
Il est remboursé intégralement à réception si les produits sont en très bon état et les adhésifs non décollés.

Pourquoi utiliser le Patch Inspire ?2018-12-03T16:02:14+00:00

La technologie du Patch Inspire permet de neutraliser en quasi totalité l’impact nuisible des ondes électromagnétiques de très basses (50-60 Hz) et de très hautes fréquences (>500 Mhz). Ainsi ce bio-compensateur s’avère-t-il efficace face à l’utilisation de toutes les technologies «sans fils» …

InspireSelf a historiquement expérimenté avec d’anciennes technologies dites « à déphasage » toujours utilisées par nos concurrents, qui ont permis de démarrer des investigations pratiques et orienter les recherches jusqu’à ce jour.

Depuis l’accélération du développement des systèmes électroniques communicants, beaucoup d’expérience et tentatives sont faites pour tenter de protéger de ces nuisances modernes les personnes, toujours plus nombreuses à se plaindre de syndromes et malaises liés selon elles à des expositions répétées à ces ondes, sans que l’on puisse le prouver scientifiquement ni médicalement…

En effet, à ce jour, la quasi totalité des académies scientifiques se limite à considérer la puissance rayonnée par un appareil communicant, donc induisant un échauffement thermique de la matière, certes difficile mais possible à mesurer sérieusement en laboratoire certifié. C’est la cas des protocoles de mesure « D.A.S » conçus pour répertorier les niveaux d’émission d’énergie de nos smartphones modernes, afin d’alerter les utilisateurs que nous sommes sur le fait que le cerveau exposé à un téléphone chauffe bien, et qu’il serait sage d’utiliser les équipements qui rayonnent le moins. Voilà tout pour l’heure !

Le fait est donc que la compréhension scientifique actuelle est très limitée en ce qui concerne l’interaction des ondes et du vivant, notamment s’agissant de communication inter-cellulaire et d’impact sur leur reproduction, leurs évolutions et la dynamique de leurs fonctions clés.

Contrairement à la première vision qui revient à considérer le corps comme une matière inerte figée à chaque moment observé, la réalité est éminemment plus complexe : tout système vivant (et a fortiori l’être humain) vit un changement permanent en son sein, une quête permanente d’équilibre entre d’innombrables systèmes internes et externes qui exigent des régulations interdépendantes. Ces communications peuvent avoir divers médias : La médecine commence à bien connaitre certains messagers chimiques (molécules, ions, etc…) mais s’intéresse déjà depuis longtemps à l’effet de certaines fréquences  (sonores, ou électro-magnétiques) sur le corps, pour inhiber ou accélérer certains processus.

Des chercheurs ont déjà démontré qu’hormis les effets sur la matière, la communication des systèmes vivants est sensible à certaines ondes électromagnétiques à l’inverse de leur puissance radiative, ce qui veut dire que plus petit sera le « bruit », mieux il sera entendu, même s’il ne peut être mesuré…

C’est donc là que le science actuelle s’arrête et où démarre l’aventure d’InspireSelf pour appréhender un univers subtil et sensible, au travers d’expériences concrètes, et aussi à chaque fois que possible, par la mesure des phénomènes en présence via des outils technologiques et des protocoles scientifiques.

C’est donc à ce point précis qu’InspireSelf fait rupture avec le passé et ses concurrents, dont certains prétendent toujours expliquer scientifiquement les inventions par des argumentaires sur le déphasage,  suffisantes à convaincre tout non scientifique d’un bien-fondé théorique virtuel.

Alors plutôt que prétendre que le science prouve pourquoi nos produits fonctionnent bien, nous invitons chacun à les expérimenter et appelons de nos voeux les plus chers des scientifiques dont le financement libre leur permettra de consacrer un peu de leur temps et savoir à collaborer avec nous à la juste compréhension des phénomènes qui fondent notre action et les développements de notre gamme.

InspireSelf ne postule qu’un seul concept fondamental : le corps humain, à l’image de tous les systèmes vivants, est en équilibre permanent avec son environnement, lequel équilibre se trouve perturbé par les fréquences artificielles dans lequel il baigne désormais.

Nos produits protègent à la fois les utilisateurs ainsi que les personnes, les animaux et les plantes qui les entourent, et ce dans un rayon de 1.20 mètres minimum, dépendant de sa taille…

Nos produits  vous permettent donc d’utiliser votre téléphone cellulaire, Wifi, GPS, ordinateur, tablette, écoute-bébé, montre connectée etc… comme vous le désirez, sans que leurs impacts nocifs nuisent à votre santé, ou à votre entourage immédiat.