Les Ondes, femmes enceintes et fœtus :

Même si nous avons encore peu de recul et que les chercheurs d’une étude conduite sur 6 ans avec plus de 100 000 femmes enceintes, nous demandent de prendre les résultats de leurs observations avec des pincettes, une équipe composée de chercheurs Danois et Américains a essayé d’établir des liens de corrélations entre les troubles avérés du comportement de l’enfant et le temps d’exposition de leurs mères pendant la grossesse.

 

Ils ont ainsi démontré que les enfants particulièrement exposés à ces ondes en périodes prénatale et postnatale souffraient plus souvent de troubles des conduites et d’hyperactivité.

 

L’analyse ASEF de plus de 1 800 nouvelles études scientifiques a montré que les jeunes enfants et les femmes enceintes étaient bien une population à risque. L’exposition aux ondes des téléphones et des technologies sans fil seraient susceptibles d’altérer le développement cérébral des fœtus et des nouveaux nés, créant des risques élevés d’hyperactivité, de troubles du comportement à la maison ou à l’école et des problèmes d’apprentissages.

La spécialiste Jennifer Maherou, chargée de la documentation scientifique à l’ASEF, explique que c’est bien pendant la période prénatale que le cerveau se construit et est donc très sensible aux ondes.

D’après une autre étude danoise, les fœtus exposés aux ondes auraient 54 % de risques en plus de présenter des troubles du comportement au cours de leur vie.

Très basses ou très hautes fréquences, les champs électromagnétiques générés par le wifi, les appareils connectés, la domotique dans la maison, la tablette, l’ordinateur et bien sûr les téléphones mobiles et sans fil contribuent à l’Electrosmog (brouillard électromagnétique) dans lequel nous baignons au quotidien.

Les fréquences électromagnétiques ont aussi un impact sur les mamans qui peuvent présenter des troubles du sommeil, des maux de têtes fréquents voire des douleurs. (voir notre page , les ondes et l’humain)

En plus des méthodes de préventions et protections déjà proposés dans l’onglet « préventions et précautions » et qui s’appliquent à tous, voici quelques gestes simples et non contraignants pour limiter l’exposition aux ondes pendant la grossesse :

  • Si possible choisir un téléphone portable dont le DAS est faible

  • Éloigner le téléphone portable, la tablette ou autres appareils connectés du ventre.

  • Essayer de garder le téléphone en mode avion le plus possible

  • Ne pas mettre son ordinateur sur les genoux

  • Ne pas rester proche d’une base de téléphone sans fils